Les délices de Lulu

Par une danseuse passionnée de cuisine...

06 octobre 2008

Cheesecake allemand, le Käsekuchen

IMG_0597_1

Une des costumières de l'Opéra m'a fait une commande pour aujourd'hui, car elle a des invités, et avait envie d'acheter un Käsekuchen chez Rischart.
Je lui ai donc proposé de lui en faire un... et elle était ravie!

J'ai utilisé du quark (fromage blanc) en majorité, pour m'approcher plus de la recette allemande. Mais je n'ai pas oublié le philadelphia, qui a mon avis donne tout son charme et son authenticité au cheesecake.

Voici donc la recette, pour un moule de 18cm:

150g de biscuits écrasés
60g de beurre fondu
cannelle

250g de quark à 20%
250g de quark à 40%
200g de philadelphia
100g de sucre
2 sachets de sucre vanillé(à la vanille bourbon)
1 CS de farine
2 oeufs séparés

Mixer les biscuits avec le beurre et la cannelle, mettre au fond et sur les bords du moule, réserver au frais.
Mélanger les fromages aux jaunes d'oeufs et aux sucres. Ajouter la farine. Battre les blancs en neige, les incorporer délicatement, et verser sur le fond.
Enfourner 40 minutes à 200°C.

A la sortie du four, le käsekuchen a l'air plutôt aérien:

IMG_0593_1

IMG_0592_1

Bien sûr il se tasse après une nuit au frais...

IMG_0594_1

Il est bien beau et sent très bon, c'est tout ce que je peux dire pour l'instant!

IMG_0596_1

On verra ce qu'en pense ma costumière!

Posté par cheesecake_pinup à 15:16 - Cheesecakes - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Bien bien, ma costumière m'a dit qu'il était vraiment délicieux, que tous ses invités avaient été impressionnés et que c'était largement meilleur que chez Rischart... que demander de plus?

    Posté par Lucie, 08 octobre 2008 à 15:26
  • euh, pardon mais c'est quoi le philadelphia ?

    Posté par causeuse, 15 octobre 2008 à 17:50
  • C'est du fromage frais à la crème. On en trouve en général dans les épiceries anglo-saxones. Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez le remplacer par du St Moret, du kiri ou du carré frais.

    Posté par Lucie, 19 octobre 2008 à 13:14

Poster un commentaire